Select language
Search results
1 to 10 out of 56 images
  • Images
    1-10
S.M. le roi Amanullah Khan (1892-1919-1929-1960), fils de l'émir Habibullah Khan (11.1.1.2), né le 1 juillet 1892 à Paghman. Il est à dos de chameau devant son palais koti sorkh (maison rouge) dans le domaine bala bagh à Paghman, portant une uniforme militaire et une kolah. A côté de lui son chambellan Shah Wali Khan, fils de Mhd Yusuf Khan (15.2.2), portant un képi. A côté d’eux, un serviteur en shalwar-khamis et turban. La photographie est dominée par l’oriel de la villa, d’une structure en verre et bois. A droite, derrière la haie de rosiers, une œuvre de l’artiste hongrois Farago, nommée «Der reiche Lohn - Fruchtbarkeit» (cf. la riche récompense – la fertilité), composée d’une fille et d’une chèvre. Tout à droite, une colonne portant une figurine. Devant la porte d’entrée, en haut, un officier afghan ; à gauche, un homme en tenue civile.
Place, date
Paghman, 1925
Collection
Souvenir d’Afghanistan 1925-1927
Series
SdA 3/2 (double face, 1927) 033 à 088 : Paghman, Bâtiments 1
SdA 3-033
Vue sur le palais privé de la famille du roi Amanullah, bâtiment à deux étages pourvu d’une tour (à droite), d’abord construit en tant que résidence pour les hôtes du roi, et ensuite utilisé comme haramsaray. Les fenêtres du rez-de-chaussée sont entourés de piliers en stuc et surmontées de doubles linteaux ; les linteaux sont ornés de frontons circulaires et triangulaires, également en stuc. Les carreaux des fenêtres du premier étage, également orné de linteaux en stuc, dont une surmontée d’un fronton large rempli d’arabesques floraux, sont enchâssées dans du bois sculpté. Certaines fenêtres sont ouvertes, et des rideaux sont visibles. A noter la fenêtre en saillie ou oriel au centre de la photographie. On constate des réverbères électriques attachés aux angles des murs du palais ainsi qu’une ligne électrique à la hauteur du premier étage, le long du chemin du parc. L’entrée du palais est pourvue de piliers ioniques massifs et d’un escalier conique. Tout à gauche, l’on découvre le mur séparant les quartiers privés du roi des quartiers officiels.
Place, date
Paghman, 1926
Collection
Souvenir d’Afghanistan 1925-1927
Series
SdA 3/2 (double face, 1927) 033 à 088 : Paghman, Bâtiments 1
SdA 3-034
Une autre vue du parc et palais koti sorkh (maison rouge) dans le domaine royal bala bagh à Paghman, contemporaine de SdA 3-033. Au centre, la façade sud du palais avec l’oriel. A gauche de l’oriel, entre deux fenêtres d’aération, une des ramures de chamois est visible, qui ornent les murs extérieurs de quelques palais de la nobilité à Paghman. A droite deux statues de l’artiste hongrois Farago, une sur un piédestal sculpté au milieu des massifs de fleurs, la deuxième sur une colonne. Tout à droite, une autre structure cachée sous les arbres, probablement le pavillon rectangulaire visible sur la planche SdA 3-036. Dans le sable de la montée, l’empreinte de pneus de voitures.
Place, date
Paghman, 1925
Collection
Souvenir d’Afghanistan 1925-1927
Series
SdA 3/2 (double face, 1927) 033 à 088 : Paghman, Bâtiments 1
SdA 3-035
La vue la plus récente du parc et palais koti sorkh (maison rouge) dans le domaine royal bala bagh à Paghman, très similaire de SdA 3-035. Au centre, la façade sud du palais. Cette vue a été prise une ou deux années plus tard, car le rosier a entretemps couvert l’espalier de l’escalier d’accès. Une autre transformation est visible sur le toit, derrière un lanterneau : une cheminée à plusieurs hottes y a été installée, signe que le bâtiment peut être également utilisé dans la basse saison, en automne, voire en hiver. On découvre également, fixé au cheminée, un mât d’une antenne de télécommunication (bien visible sur la planche SdA 3-050). Une des fenêtres de l’oriel est grande ouverte. Sous l’oriel, décoré de bacs à fleurs, à côté de la fenêtre, une des ramures de chamois est visible, qui ornent les murs extérieurs de quelques palais de la nobilité à Paghman. Près de l’entrée, à moitié caché par les buissons, et regardant en direction du photographe, un officier et un civiliste.
Place, date
Paghman, 1927
Collection
Souvenir d’Afghanistan 1925-1927
Series
SdA 3/2 (double face, 1927) 033 à 088 : Paghman, Bâtiments 1
SdA 3-036
Une autre vue du parc et palais koti sorkh (maison rouge) dans le domaine royal bala bagh à Paghman. Au centre, l’oriel de la façade sud du palais. A droite, un pavillon blanc rectangulaire, entouré d’arbres. Devant le pavillon, des chaises transat orientées vers le parc. Au premier plan, un autre jardin et, le surplombant, un terrain de tennis, entouré d’un filet, accessible à travers un escalier depuis le jardin supérieur. Les deux poteaux visibles ne portent pas de filet.
Place, date
Paghman, 1927
Collection
Souvenir d’Afghanistan 1925-1927
Series
SdA 3/2 (double face, 1927) 033 à 088 : Paghman, Bâtiments 1
SdA 3-037
Vue du parc et palais koti sorkh (maison rouge) dans le domaine royal bala bagh à Paghman. Au centre le toit du palais, caché parmi les arbres. Au devant, un pavillon blanc rectangulaire où se groupent des chaises autour d’une table ; dans le coin droit arrière du pavillon, une sorte d’écritoire. A gauche, la vue donne sur une des terrasses du parc, où se trouve la statue de Farago «Der reiche Lohn - Fruchtbarkeit» (cf. la riche récompense – la fertilité), composée d’une fille et d’une chèvre, devant un bassin oval. A gauche, en bas, l’on voit l’accès au terrain de tennis à travers un escalier ainsi qu’un des piliers sans filet.
Place, date
Paghman, 192?
Collection
Souvenir d’Afghanistan 1925-1927
Series
SdA 3/2 (double face, 1927) 033 à 088 : Paghman, Bâtiments 1
SdA 3-038
Caché par des buissons et des arbres, un pigeonnier et le koti safeed (maison blanche, visible de plus près sur la planche SdA 3-145). Sous le pigeonnier, dans le verger, une dizaine d’hommes en shalwar-khamis, coiffés de chapeaux de paille, et un peu à part, un serviteur.
Place, date
Paghman, 192?
Collection
Souvenir d’Afghanistan 1925-1927
Series
SdA 3/2 (double face, 1927) 033 à 088 : Paghman, Bâtiments 1
SdA 3-039
Le ruisseau coulant au centre de la photographie est probablement le même qui est visible sur SdA 3-042, prise depuis en bas du grand mur du parc. Un jeune homme vêtu à l’européenne, un chapeau dans ses mains, est assis sur un grand rocher près du ruisseau, dans l’ombre. Le ruisseau est bordé par des peupliers.
Place, date
Paghman, 192?
Collection
Souvenir d’Afghanistan 1925-1927
Series
SdA 3/2 (double face, 1927) 033 à 088 : Paghman, Bâtiments 1
SdA 3-040
Le palais privé du roi Amanullah (également visible sur SdA 3-036) est ici photographié depuis plus loin, sa tour est cachée par les arbres. La maison fut d’abord construite en tant que résidence pour les hôtes du roi, et ensuite utilisée comme haramsaray. Il est à constater que le bâtiment est installé en haut d’un socle aplani dans un paysage rocailleux et que le parc est organisé en terrasses. Sur la partie plate du toit, une chaise regardant en direction de la montagne. A gauche, un bout du mur d’enceinte du domaine royal. Deux mâts de télécommunication, et près de la tour cachée, un mât de drapeau.
Place, date
Paghman, 192?
Collection
Souvenir d’Afghanistan 1925-1927
Series
SdA 3/2 (double face, 1927) 033 à 088 : Paghman, Bâtiments 1
SdA 3-041
Le ruisseau coulant le long du mur d’enceinte des résidences royales, avec une cascade artificielle. A gauche, le même jeune homme comme sur SdA 3-040, debout, repoussant des branches de buissons pour se frayer un chemin.
Place, date
Paghman, 192?
Collection
Souvenir d’Afghanistan 1925-1927
Series
SdA 3/2 (double face, 1927) 033 à 088 : Paghman, Bâtiments 1
SdA 3-042