Select language
Search results
11 to 20 out of 40 images
  • Images
    11-20
Vue de la villa estivale begtut de la famille royale depuis en bas, et de plus près que sur la planche SdA 3-026. On distingue bien le socle du bâtiment et surtout le fait que la véranda entretemps a été close et fermée de fenêtres rectangulaires à petits carreaux surmontées par des fenêtres d’aération carrés. La villa surplombe la vallée.
Place, date
Paghman, 192?
Collection
Souvenir d’Afghanistan 1925-1927
Series
SdA 3/4 (double face, 1927) 113 à 152 : Paghman, Bâtiments 2
SdA 3-123
Une ruelle à l’arrière de la villa royale begtut reconvertie en sanatorium. Les bâtiments longeant la rue sont à un étage, des constructions simples en pierre pourvues de pignons au-dessus des portes. Le bâtiment à droite nous montre probablement l’arrière du bâtiment SdA 3-119. A l’arrière-plan, au centre, la structure blanche de la villa, en brique, une des portes-fenêtres à arc ouvertes. Le bâtiment semble, avec ses pilastres encadrant les fenêtres, imiter le style anglo-indien, mais sans arcades, et, comme le palais stor à Kabul (voir SdA 1-04 et 3-019), porte également un deuxième toit plus étroit n’ayant probablement que l’effet d’améliorer l’aération du bâtiment : deux des tuyaux ainsi que plusieurs fenêtres de ventilation sont visibles.
Place, date
Paghman, 192?
Collection
Souvenir d’Afghanistan 1925-1927
Series
SdA 3/4 (double face, 1927) 113 à 152 : Paghman, Bâtiments 2
SdA 3-124
Le même bâtiment est visible sur SdA 3-053 et 3-138. Derrière une haie de buissons, une villa à corps de bâtiment en forme de L, terminé par une des tours caractéristiques de Paghman (tour rectangulaire couronnée d’un toit en tôle à quatre versants, voir p.ex. SdA 3-034 ou 3-131). La tour porte une girouette en tôle et à chaque versant un pignon avec dentelure et orné d’une flèche en tôle. Les deux parties du bâtiment central portent des tuyaux d’aération. Les fenêtres avec leurs frontons triangulaires alternent avec des fenêtres carrées de ventilation. Les murs semblent être badigeonnés pour cacher les briques. Les toits en croupe forment des tympans à dentelure. Derrière la villa, le toit à lucarnes du théâtre de Paghman, dont on distingue encore un pan du front à droite. Egalement à droite, on voit la tour hexagonale de la villa Hayatullah (SdA 3-076). Au premier plan, une route et un mât de télécommunication.
Place, date
Paghman, 192?
Collection
Souvenir d’Afghanistan 1925-1927
Series
SdA 3/4 (double face, 1927) 113 à 152 : Paghman, Bâtiments 2
SdA 3-125
Une villa à Paghman, en style néo-renaissance, à deux étages, séparée par une corniche macapiano. Les fenêtres, toujours dominées par des fenêtres simples de ventilation, portent des linteaux sculptés, celles du premier étage aussi des frontons brisés. Le châssis des fenêtres est en bois, les fenêtres sont constituées de petits carreaux. L’aile gauche du bâtiment sert probablement en tant que véranda ou entrée, le premier étage de cette aile repose sur des piliers dont un est visible, en colonne stylisée art-nouveau. L’aile droite du bâtiment ne possède pas de véranda. Le bâtiment dispose d’une cour intérieure ou jardin, comme le montre le mur à gauche et à droite, s’unir au bâtiment, orné par des arcades aveugles.
Place, date
Paghman, localisation exacte inconnue, 192?
Collection
Souvenir d’Afghanistan 1925-1927
Series
SdA 3/4 (double face, 1927) 113 à 152 : Paghman, Bâtiments 2
SdA 3-126
Une route en pente, près de la mosquée, descendant vers l’entrée de la villa Tarzi. A droite, un bâtiment commercial à deux étages, une construction simple avec de larges fenêtres triparties à carreaux, surplombé d’un rang de fenêtres de ventilation. Le long de la route, des réverbères sans ampoules. Derrière le bâtiment, tout à droite, un plateau ou une pelouse avec un vieil arbre. La route semble être bordée par des trottoirs à petite allées de jeunes pousses d’arbre. En bas, dans le virage devant le portail d’entrée de la villa Tarzi, deux personnes, l’un montant à cheval, l’autre à pied. Au loin, à leur droite, des toits d’autres bâtiments, et probablement une antenne de télécommunication. SdA 3-150 donne une vue latérale du même bâtiment.
Place, date
Paghman, 192?
Collection
Souvenir d’Afghanistan 1925-1927
Series
SdA 3/4 (double face, 1927) 113 à 152 : Paghman, Bâtiments 2
SdA 3-127
Un bâtiment administratif (?) de Paghman. Les deux étages sont séparés par une corniche simple et rayés par des bandes de stuc grenelé. Deux portes donnent sur la rue. Ils sont entourés également de pilastres, linteaux sculptés et clavés en stuc grenelé. Adossé dans la porte à droite, un jeune homme habillé à l’occidentale portant un kolah. Au-dessus de lui, dans la seule fenêtre large du front, un autre homme. Le bâtiment, comme on peut voir tout à droite, repose sur un socle. A gauche, caché par un arbre, d’autres structures, dont une sorte de clôture en bois. Traversant la rue et longeant le bâtiment, une ligne électrique.
Place, date
Paghman, localisation exacte inconnue, 192?
Collection
Souvenir d’Afghanistan 1925-1927
Series
SdA 3/4 (double face, 1927) 113 à 152 : Paghman, Bâtiments 2
SdA 3-128
Le bâtiment du conseil d’état est sis sur une terrasse et est entourée d’arbres et de massifs de fleurs. Sa structure est marquée par l’avancement hexagonal (à droite du bâtiment) portant quatre paires de pilastres et des fenêtres cintrées. Les autres fenêtres du corps du bâtiment sont dominées par des simples linteaux. Au premier plan, à droite, une partie de jardin, et une route ou place, à gauche. SdA 3-146 donne une autre vue du même bâtiment.
Place, date
Paghman, 192?
Collection
Souvenir d’Afghanistan 1925-1927
Series
SdA 3/4 (double face, 1927) 113 à 152 : Paghman, Bâtiments 2
SdA 3-129
Un autre bâtiment représentatif à deux étages, à deux vérandas superposées et ornées de colonnes doriques et des piliers rectangulaires. Comme à d’autres bâtiments, on découvre également des fenêtres à hauteur d’homme avec des linteaux simples, légèrement sculptées dominées par des fenêtres carrés de ventilation, ici pour la plupart ovales. Le mur de la véranda supérieure est décoré de trois bois de chamois ou de bouquetins, à l’image d’autres bâtiments montrant l’influence des artisans autrichiens présents à Kabul pendant le règne Habibullah (voir SdA 3-036). Le pignon de la véranda est orné de deux fenêtres rondes de ventilation et de deux mâts de drapeau. L’accès à la véranda se fait via un escalier à claire-voie en bois. La porte-fenêtre de la véranda est à demi ouverte. Ce bâtiment remplaçait l‘ancienne arg de l’émir Abdur Rahman Khan à Paghman. A l’arrière-plan de la photographie SdA 3-079, sur une colline, la villa est visible en train de construction. Les photographies SdA 3-130 et SdA 3-140 montrent la façade du même bâtiment prise de différentes directions et lors de différentes occasions (voir les parties endommagées en haut de la colonne à gauche ainsi que l’arbre mort). La photographie SdA 3-130 montre la position réelle du bâtiment, tandis que la photographie SdA 3-140 a été imprimée en miroir.
Place, date
Paghman, 1926
Collection
Souvenir d’Afghanistan 1925-1927
Series
SdA 3/4 (double face, 1927) 113 à 152 : Paghman, Bâtiments 2
SdA 3-130
La villa privée de Shah Mahmud Ghazi, en haut du parc public de Paghman, figure aussi sur la photographie SdA 2-077. Comme d’autres bâtiments dans la vallée, elle est marquée par une tour rectangulaire légèrement décalée concernant le corps principal du bâtiment. La tour porte un toit à quatre versants et une cime détachée afin d’améliorer l’aération des salles en dessous. La maison est prolongée par une véranda avec rambarde. Au premier plan, les terrasses et massifs du parc public, avec, à gauche, la balustrade en bois d’un escalier. Au loin, plus à droite, un autre bâtiment orné d’un lanterneau ainsi qu’un pan d’un mur d’enceinte.
Place, date
Paghman, 192?
Collection
Souvenir d’Afghanistan 1925-1927
Series
SdA 3/4 (double face, 1927) 113 à 152 : Paghman, Bâtiments 2
SdA 3-131
Une autre villa privée à Paghman sur une terrasse du parc public, en style art-nouveau : on constate l’arrondissement des chambranles (le châssis des fenêtres restant rectangulaire), l’ajout d’ornementations florales et de pilastres incrustés aux angles des murs ainsi que des bandes en stuc entourant toute la maison au premier étage au niveau des fenêtres d’une part et reliant les fenêtres de ventilation d’autre part. Le plan cruciforme du bâtiment est complété par une véranda sur l’entrée. Un homme est debout devant l’escalier à claire-voie donnant accès à la véranda, habillé à l’occidentale et portant un kolah, regardant en direction du photographe, les bras croisés. Plus loin, à droite, on voit la figure d’un autre homme, de profil. A gauche, une voiture garée. Est également visible le mur à arcades aveugles du jardin intérieur de la villa. Au premier plan, en bas de la maison, probablement un terrain de jeu.
Place, date
Paghman, localisation exacte inconnue, 192?
Collection
Souvenir d’Afghanistan 1925-1927
Series
SdA 3/4 (double face, 1927) 113 à 152 : Paghman, Bâtiments 2
SdA 3-132